Forum Citroen 2cv Quebec


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

2cv Baby Brousse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 2cv Baby Brousse le Jeu 12 Mar - 13:11

Une cousine de la 3CV née en Côte d’Ivoire.
(Faire plus pauvre que la Deuche, fallait oser!)







Née en Côte d’Ivoire fin 1962, celle qui fut – dit-on – à l’origine de la Méhari demeure une rareté sous nos latitudes. Il doit circuler huit exemplaires de Baby-Brousse en France au grand maximum.


À la fin des années 1950, la 2 CV s’est construit une solide réputation en Afrique de l’Ouest, notamment lors de raids au long cours de plusieurs milliers de kilomètres qui lui ont fait une grosse publicité.
Le modèle est reconnu pour sa fiabilité et son entretien réduit et facile. Pourtant, sa diffusion demeure limitée sur ce continent car la 2 CV reste trop « sophistiquée » pour un usage courant.

Sa carrosserie fermée, en particulier, n’est pas assez pratique : les portières ne servent à rien dans des régions où la température moyenne varie entre 23° la nuit et 35° le jour, avec des taux d’hygrométrie allant de 20 % dans le nord à 100 % dans le sud !

En Côte d’Ivoire et en Haute-Volta, la distribution des Citroën est assurée par la Compagnie industrielle et commerciale d’Afrique (CICA), et les clients sont principalement des résidents français.

Maurice Delignon, artisan menuisier installé à Abidjan, se déplace régulièrement en 2 CV AZL.
Il chasse beaucoup, toujours en brousse, et sa Deuche n’est pas du tout adaptée à ce genre de sport.
En mars 1962, l’idée lui vient de la faire transformer en véhicule découvert dans la tonalité des Land-Rover pick-up. Il veut un arrière offrant une surface de dégagement pratique permettant de déposer des charges longues et encombrantes.
Un garage d’Abidjan effectue la modification à partir d’éléments de carrosserie provenant d’un fourgon Type H.
Une fois l’auto terminée, seules les roues, la calandre et la baie de pare-brise évoquent vaguement une Deuche…
La “nouvelle 2 CV” de Monsieur Maurice change de visage. Les portières ont disparu, remplacées par des échancrures réalisées à même la carrosserie. L’auto traduit maintenant une vocation utilitaire affirmée. Destinée aux chasseurs et aux petits planteurs, cette 2 CV aux allures de mini-véhicule militaire est appelée Baby-Brousse par Maurice Delignon lui-même.

À l’époque, la voiture attire l’attention d’un autre Français résidant en Côte d’Ivoire : Jacques Deniau. Homme d’affaires dirigeant plusieurs entreprises – dont certaines spécialisées dans l’automobile –, il est séduit par ce concept sur base 2 CV. Adaptée aux pistes ivoiriennes, la Baby-Brousse peut séduire une clientèle variée : chasseurs, agriculteurs, planteurs…

http://www.citroenet.org.uk/foreign/baby-brousse/index.html






Origine : COTE D'IVOIRE & IRAN
Produite en Cote d'Ivoire de 1963 à 1979
Produite en Iran de 1970 à 1979





La vie atypique d'un inventeur en Côte d'Ivoire:
Maurice Delignon

Défavorisé dès sa naissance, Maurice passe sa jeunesse à l'orphelinat sous l'Occupation avec les restrictions qu'elle entraîne mais il en souffre moins que de son statut de "petit pauvre" dont il est affligé à l'école par les enfants, les enseignants et pire les religieuses de l'orphelinat.

Il n'a qu'un but : échapper un jour à cette situation. À dix-huit ans, en 1947, il rejoint l'une de "nos belles colonies", la Côte d'Ivoire, avec pour tout viatique un CAP de menuisier-ébéniste. Le voyage épique durera plus d'un mois, une partie en avion, une partie en petit train de brousse, puis une partie en camion.

Tout étant à faire dans ce pays "béni des dieux", Maurice Delignon crée une petite fabrique de meubles étant donné qu'il n'y a pas de marchands de meubles sur la place. Puis il construit 14 villas, un centre hippique, un restaurant russe, une piscine publique, mais ce qui lui valut la célébrité dans le pays c'est la construction d'une 2 CV adaptée à la brousse spécialement pour les petits planteurs.

Citroën lui achètera d'ailleurs sa licence de fabrication en 1969. La "Baby-brousse" qui sera produite en Côte d'Ivoire, en Grèce, en Iran, en Argentine et au Vietnam.

Maurice Delignon ne se satisfait pas de son succès. Il construit sur la plage un sous-marin-discothèque avec le seul concours de quatre ouvriers autochtones. Le sous-marin, le "C105", fera les beaux soirs des noctambules festifs d'Abidjan et des touristes qu'il attirera.

Maurice connaît la gloire. Il devient célèbre.
Après plusieurs années d'exploitation, il emmène son sous-marin avec lui à Paris, au bois de Boulogne, où il connaît le même succès auprès du « Paris by night ». Les journalistes le surnomment « Le capitaine Momo ». Maurice vient de fêter ses 80 ans dans la Gironde où il a pris sa retraite et où il explique ses dernières créations aux journalistes qui viennent l'interviewer.



.

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum